Kamaal Williams

label :

Black Focus
Londres, Angleterre

dernières dates au Sucre :

vendredi 2 novembre 2018
Les secrets et connexions du South London, les banlieues de Peckham, ses cimetières victoriens, sa culture underground et sa population nigériane. Henry Wu alias Kamaal Williams, le b-boy jazz, y règne au-delà des eaux noires de la Tamise.

Entre un projet mort avec le batteur Yussef Dayes – Yussef Kamaal adoubé alors par Gilles Peterson, et un disque, « Black Focus », qui sonnait comme le saint-graal du neo-jazz futuriste – et des nouvelles séquences de jazz fusion taillées comme des soundtracks, Kamaal Williams se réinvente dans un drums & keys performant, mariant dans les rondeurs de son Fender Rhodes, future jazz, broken beat, deep house et UK jungle, à la croisée des Headhunters de Herbie Hancock, des projets de Stephen “Thundercat” Brunner et des remixes de 4Hero.