Le Sucre :

rooftop,
culture & club
depuis 2013
Histoire
2011 :
les prémices
En octobre 2011 Le Sucre voit le jour dans sa forme alors encore éphémère. A l'initiative de l'agence La Fédération, ce lieu hybride, destiné à faire s'entrechoquer les gens et les genres, fait vibrer ponctuellement les nuits du toit terrasse de La Sucrière dans le cadre de l'édition 2011 de la Biennale d'art contemporain. Cette hacienda festive et (ré)créative, marque les esprits et suscite une attente forte.
2013 :
La naissance
Au tout début de l’été 2013, Culture Next choisit de garder le nom "Le Sucre" et lance le lieu le 26 juin. Le Sucre se veut un espace social, de culture, de fête de convialité et d’échanges, où la mixité y a toute sa place. Très vite, le "rooftop" devient un lieu incontournable des lyonnais et le Sucre accueille la première année plus de 150 000 personnes.
2014 - 2019
La maturation
Le Sucre poursuit sa route et s'assume comme un club européen accueillant et créant des soirées devenues cultes : Garçon Sauvage, S.society, Children of the Drum, après le travail©. Ouvert sur la scène locale et internationale, Le Sucre connecte sans cesse les champs de la musique, de l’image, de la création visuelle, du graphisme, du design et de la culture numérique au sens le plus large.
Une programmation
éditorialisée
Le Sucre est d’abord un lieu de programmation transdisciplinaire où cohabitent en bonne intelligence musique, concerts, soirées, mais aussi images, graphisme ou toutes formes de création contemporaine et de culture innovante.
Le Sucre est un lieu média, à la fois dans sa dimension de partage, de prescription et de transmission, mais également dans la perspective éditoriale et rythmique dans laquelle est construite la programmation. Le rythme et les contenus du Sucre sont ainsi construits et présentés à partir de ces deux grands principes :

— des programmes éditorialisés
— des cycles et rendez-vous réguliers
Lieu transdisciplinaire et de décloisonnement, Le Sucre connecte sans cesse les champs de la musique, de l’image, de la création visuelle, du graphisme, du design et de la culture numérique au sens le plus large. Les champs créatifs associés au fooding, à la mode ou jeune public pourront également y trouver leur place. Tout comme un tournoi de ping-pong ou une rampe de skate estivale.
Safe place
for good music

Le Sucre revendique son ouverture d'esprit.
Le Sucre est un lieu tolérant, mixte et ouvert sur le monde.
Le Sucre est un lieu de partage, de rencontre et de fête, ouvert à tout public majeur.
Il se définit comme un « safe space » qui ne tolère aucune forme de discrimination et combattra fermement tout comportement allant à l’encontre de ce principe : racisme, sexisme, homophobie, transphobie...
Égalitaire par conviction, Le Sucre ne fait pas de sélection à l’entrée, n’a pas de dress-code ou de carré VIP et ne vend pas de bouteilles au bar qui pourraient faire bénéficier d’une table.

Telle est notre philosophie de la fête, qu’elle soit nocturne ou diurne. Toutes et tous sont bienvenu·e·s, à condition de respecter ces valeurs.