BĘÃTFÓØT

label :

Garzen Records - Life and Death
Tel Aviv, Israël

« Tout est mieux quand c’est plus rapide » : voici la philosophie du trio kaléidoscopique acid-techno / post-punk / rave de Tel-Aviv, BĘÃTFÓØT. Imaginez les Prodigy, les Power Rangers et les Spice Girls qui font un bébé ensemble et vous aurez à-peu-près saisi leur esthétique hédoniste dark-rave.

Sur le plan sonore, BĘÃTFÓØT opère la fusion entre hip-hop période âge d’or, big beat et ethos punk où tous les coups sont permis, tout ça dans un délire très sauvagement 90’s. Un projet sur-mesure pour l’extraverti Udi Naor, qui fait par ailleurs partie du groupe Red Axes. Se sentant en partie limité sur le plan créatif avec ses autres projets, Naor fonde BĘÃTFÓØT en hommage à son moi adolescent qui regardait Nickelodeon et les clips de Aqua, Britney Spears, Vengaboys ou Dream Theater en mangeant des bols de céréales dans sa chambre. Avec ses partenaires Adi Bronicki et Nimrod Goldfarb, ils créent des chansons avec la ferme intention de faire tout ce qu’ils veulent, sans « se sentir obligés de donner l’impression qu’on en a quelque chose à foutre ».

Alors que le monde n’est probablement pas encore tout à fait prêt pour BĘÃTFÓØT, leur énergie façon montagnes russes prouve que sortir de sa zone de confort n’est pas une si une mauvaise idée. Comme si le trio s’était crashé sur Terre depuis une planète lointaine, avec la mission de prouver que leur univers a des possibilités illimitées.