Eden Burns

label :

Public Possession
Australie

Eden Burns est un DJ et un producteur originaire du sud profond d’Aotearoa/Nouvelle-Zélande. Adolescent, il entre en contact avec le monde de la musique par le biais de disques tech-house éraflés trouvés dans les bacs à un dollars et d’un vieux DVD de Paris Is Burning. Puisant dans ces inspirations, ses premières productions se situent à mi-chemin entre l’étrangeté du regard et du maximalisme des clubs. Il fait ses premières sorties, à l’époque au sein du duo « Sandboards » sur Feel My Bicep et Cold Tonic, ce qui l’as rapidement mené des plaines de Taieri aux clubs et scènes du monde entier.

Aujourd’hui, sous son propre nom, les productions d’Eden ont trouvé leur place sur Public Possession, un label munichois aux multiples facettes. Ensemble, ils lancent la série Big Beat Manifesto, qui en est actuellement au volume VI.

Pour s’assurer qu’on ne s’ennuie pas, il sort des titres déjantés comme la balade ambient Kelly ou des remixes pour des labels renommés comme Optimo et Beats in Space. Ses productions reçoivent le soutien de Solomun, Jennifer Cardini, Jamie Tiller, Gerd Janson, Avalon Emerson, Adam Port et bien d’autres.

Tout comme la musique qu’il produit, les dj sets d’Eden sont à la fois révérencieux et follement amusants, produit d’un talent inné et curieux. Que ce soit dans la cabine de Rinse FM, de NTS,  devant des foules à Londres, à Dunedin ou au Japon, Eden a l’habitude de tisser des sets riches et imprévisibles, entrecoupant de phases d’élan de joyeuses courbes et de rêveries béates – des moments qui donnent l’impression de tourner le coin d’un précipice et de voir soudain l’océan.