Willikens & Ivkovic

label :

Salon des Amateurs
Allemagne

Un cratère bleu, un cratère d’une seule pierre. La montagne entière ne peut pas être divisée en plusieurs parties, pas même par des des mots. Le cratère bleu et la montagne sont le noyau. Beaucoup de gens marchent pendant des jours pour le voir et s’interroger.

Pourtant, le cratère bleu n’a ni dieu ni destin. Il n’y a ni enfer ni paradis à l’intérieur du cratère bleu mais un serpent de lave qui se mord continuellement la queue et se régénère. C’est-à-dire. Le cratère bleu n’a pas d’histoire intrinsèque mais tout peut être transformé en symbole. Pourtant, ces symboles sont vides et sont les parties des désirs des désirants.

Un cratère bleu ; un cratère d’une seule pierre au milieu de la neige ou du désert. Aucune vie autour, un cercle sans fin. sans fin. Vous aimeriez le voir. Peut-être l’avez-vous imaginé mais vous êtes confus, les symboles qui surgissent ne permettent pas de se concentrer. Vous voyez, la montagne ne peut pas être divisée en parties. Pas même à travers les mots.

Lena et Vladimir ne peuvent être divisés en parties, pas même par des mots.

Vous pourriez entendre
uh aaha ua taa ru ga ta aah uh tan o
le murmure d’une pyramide
une chorale de toucans sur la route de Thèbes
la tornade que nous avons rencontrée hier
la complainte d’une anguille
– où est la flamme de notre membrane ?
le grondement des roches migrant vers des falaises inexplorées
et puis
une cloche de papier dans une vallée lunaire
la boussole a oublié sa direction, son nom est Nookluh

Trois éclairs, c’est le signal pour entrer.
Quatre coups de tonnerre, on ne sait rien
Il n’y a pas de chemin
Aucune partie

Un cratère bleu, un cratère d’une seule pierre.
Lena et Vladimir

Si vous allez au cratère bleu pour voir et témoigner, vous ne ferez que voir et témoigner.
Si vous allez au cratère bleu pour fusionner, vous vous transformerez en pierre.
une azurite-dumortierite-quartz-lapis lazuli-sodalite-zircon
le dancefloor : plein de neige et poivré comme du sable

Un cratère bleu pour Lena et Vladimir.
Vittoria de Franchis. Milano, 2019