Zenker Brothers

label :

Ilian Tape
Munich, Allemagne

dernières dates au Sucre :

vendredi 17 décembre 2021
dimanche 14 mai 2017
vendredi 1 juillet 2016

Depuis la fin des années 70, la capitale bavaroise est une source inépuisable de créativité musicale pointue. Notamment la musique électronique « made in Munich » qui s’est faite une réputation mondiale grâce à des noms comme Giorgio Moroder, Richard Bartz, Disko B Records ou DJ Hell, pour n’en nommer que quelques-uns. C’est au sein de ce patrimoine solide que les Zenker Brothers émergent pour partager leur propre définition de la dance music contemporaine, en l’occurrence la techno.

C’est l’aîné des frères, Dario, qui débute en se frayant un chemin dans la scène musicale florissante de Munich à la fin des années 90. Grand fan alors de hip-hop et de dub, il se fait hypnotiser par les néons des soirées goa omniprésentes. Ses premières platines lui sont offertes par ses parents pour ses 15 ans et il se retrouve rapidement de l’autre côté du dancefloor. En 2006, son jeune frère Marco, à l’époque également à fond dans le hip-hop et reggae – en plus d’être un talentueux skateur – va le voir mixer et tombe aussi amoureux de l’ambiance unique des soirées techno et house. Une nuit qui se révèlera être un tournant crucial.

Ce n’est alors plus qu’une question de temps pour que les 2 frangins canalisent leur créativité et se mettent à travailler ensemble. ils fondent en 2007 le label Ilian Tape avec des amis de longue date, afin d’édifier une plateforme pour leurs propres productions, et en 2012 ils entament leurs b2b, qui feront définitivement leur renommée en tant que djs.

Enracinés dans l’héritage de Detroit et de la musique techno, house, dub, rap et breakbeat, les deux frères échafaudent un authentique son signature via leurs productions propres, et leur façon personnelle de gérer patiemment leur label. En plus d’Ilian Tape, ils sortent parallèlement des disques sur Tresor ou encore IMF, géré par Marcel Fengler. Ils publient en 2015 leur 1er LP Immersion, nouvelle étape naturelle après avoir mutualisé leurs 2 bedroom studios en 2013.

Ne quittant jamais des yeux leurs racines, les 2 frères appliquent stricto sensu une maxime munichoise bien connue, « Vivre et laisser vivre ». C’est à dire en transcendant l’héritage musical de leur ville natale pour tracer un chemin typiquement « zenkérien » : unique et relationnel.