Alex Wilcox

label :

Mama Told Ya
Berlin, Allemagne

Né au Texas, Alex Wilcox était initialement épris de musique rock des années 90 et a passé d’innombrables jours à jouer du blues, du funk et de la musique grunge.
Pendant ses études universitaires, il visite Berlin, où son intérêt naissant pour la techno fait un bond en avant lorsqu’il a découvre le lien entre techno et musique funk.

Après son retour à Austin, il commence à en apprendre davantage sur la production de musique électronique – voulant à l’origine créer des instrumentaux pour accompagner son jeu de guitare. Pensant que la scène des clubs d’Austin était trop petite, il déménage à Los Angeles où il continue à perfectionner ses compétences de production – à ce stade, écoutant constamment Modeselektor, Paul Kalkbrenner et Kanye West. À LA, il travaille dans le grand studio hollywoodien – Chalice Recordings – où il découvre le fonctionnement interne de la production de musique pop/rap à l’ère moderne.

Il comme également à assister un producteur de pop – principalement en éditant et en réglant les voix. Mais Berlin et la techno lui manquaient. Après avoir passé plusieurs semaines dans la capitale allemande, Alex se rend rapidement compte que s’il apprécie certains éléments de la musique pop et de la scène underground de Los Angeles, il aspire au sens de la communauté et à la perspective de musique qu’il voit à Berlin.

Il déménage d’abord à Detroit où il exerce de manière plus régulière en tant que DJ. Il passe notamment du temps à travailler au siège d’Underground Resistant – Submerge, et continue à produire constamment. Il auto-sort un album en 2019 intitulé « Because the Sky is Blue« , qui mélange techno, juke, électro et indie. C’est après avoir découvert son morceau de l’album – « Sleep Paralysis » qu’Anetha et Alex décident de travailler ensemble – ce qui aboutit à une sortie avec son label « Mama Told Ya« . L’EP – intitulé « It’s Okay to Cry« , propose une musique « excentrique » et offre une vision non conventionnelle du monde la techno.

Les sets d’Alex, comme ses productions, sont basés sur la techno mais ont tendance à incorporer des swings BPM dramatiques, une mentalité punk rock et un sens de l’humour.